Surprises après dépose du cadre piano Erard modèle 0

Piano 1/4 Erard modèle 0 en cours de restauration

Le chevalet des basses est decollé de son embase.
Impossible de recorder dessus sans risquer des vibrations parasites, zinguements et difficulté d’accord des cordes basses.

Une fente ouverte dans la table juste derrière le grand chevalet, située complètement sous le cadre histoire de ne pas la voir…
Si l’on avait recordé le piano sans réparer cette fente ? Zinguements sur la table d’harmonie

Bref, déposer le cadre est un gage de sureté !

A propos blogpiano

Sylvie Fouanon - Restauratrice de pianos anciens - Maître Artisan en Métier d'Art - Expert Judiciaire près la Cour d'Appel de Paris - Pianos BALLERON sarl - 75016 Paris - Vente et restauration de pianos anciens garantis. - Pleyel, Gaveau, Erard, Bosendorfer, Bluthner, Steinway, Schiedmayer... - 16, rue Jean Bologne 75016 Paris - 06.15.10.12.99 - balleron@pianos.fr www.pianos.fr
Cet article, publié dans PIANOS EN RESTAURATION, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s