Première écoute de la frappe du piano Czapka

Piano 1/4 Czapka en cours de restauration

Le remontage des marteaux de la mécanique viennoise du piano Czapka dans leurs bascules est terminé.
Tout est en vrac, pas d’alignement, equerrage dans tous les sens….il va falloir régler tout ça !

Remise de la mécanique entièrement regarnie dans le piano pour une première écoute du piano :

Nous sommes contente de notre travail, la première écoute donne de bon résultat, la sonorité générale est profonde et ample, le médium est mélodieux…il y a de la chaleur humaine dans ce piano !
Vivement la fin du réglage et l’harmonisation finale pour pouvoir le savourer dans toute son ampleur !

Publicités

Premier marteau remonté sur mécanique Czapka

Piano Czapka en cours de restauration

Feutre d’échappement et de marteau regarni, capsule d’accroche de marteau remplacée, axe de marteau neuf, coussin de repos remplacé.

Barre des doigts d’échappement de la mécanique viennoise avec les ressorts d’échappement neuf (3 forces différentes)

Il vient en appui sur le feutre rouge fixé au bout du manche de marteau et permet l’échappement grâce au ressort.
(photo à venir)

Petit coup de propre sur les boulons de cadre

Piano Czapka en cours de restauration

Sur ce piano Czapka, comme sur beaucoup de pianos anciens, les boulons se serrage du cadre en fonte sont en laiton massif. Avec le temps ils sont toujours oxydés et d’aspect terne.
Rien de tel qu’un petit coup de polissage pour les rendre rutilant.

De même pour les charnières de couvercle.

Encore un billet sur la propreté…on va nous prendre pour des maniaques !
Mais quoi ? Des boulons sales sur un cadre tout neuf, ça ne fait pas très « travail soigné »…

Polissage clavier Czapka

Piano Czapka en cours de restauration

Ponçage manuel des ivoires au grain très fin. Pour enlever les rayures, rectifier la cuvette (l’ivoire se creuse en son milieu), le jaunissement et préparer le polissage.

Clavier ponçé, l’ivoire est terne.

Polissage à la machine

N’oublions pas les dièses en ébène…

Résultat : c’est doux, c’est chaud, ça brille

whouaaaa…

Opération « cadre propre sur piano Czapka

Piano Czapka en cours de restauration

Le cadre en fonte d’un piano est à l’origine mastiqué, doré puis verni.
Avec le temps (et les nettoyages abusifs!) le vernis s’efface, se craquelle, des coups sont apparus, la dorrure s’est ternie…bref, il devient moche !

Un petit coup de ponçage…

Un petit coup de dorrure

Un petit coup de vernis, sans oublier de relever la marque à la peinture noire

Et c’est tout propre !
(décidement on parle beaucoup de propreté dans ce blog…)

Chassis de clavier piano Czapka

Piano Czapka en cours de restauration

Le dessous du châssis de clavier est encrassé et rayé.
C’est gênant pour le déplacement de la mécanique.

Plus le châssis est propre et lisse, plus le mouvement de la mécanique sera libre et sans bruit.

Regarnissage des mouches de balancier

Regarnissage des mouches d’enfoncement

Remplacement du feutre de repos des touches

Un châssis entièrement regarni

Remplacement agrafe de marteaux piano Czapka

Piano Czapka en cours de restauration

Les anciennes agrafes de marteau de cette mécanique viennoise étaient en laiton massif…dont la tête était soudée !
L’agrafe de marteau permet le maintien du manche du marteau et en même temps son mouvement grâce à l’axe qu’elle serre.

Les nouvelles agrafes (disponibles chez Renner) sont plus épaisses mais moins « costaud »: 4 têtes se sont desserties au vissage !

 

Elle sont aujourd’hui en galva et la tête est sertie.

On distingue sur le côté le petit trou qui reçoit l’axe en pointe du marteau.

La mise en place et l’alignement des marteaux dans ces agrafes ne sera pas facile et extrêmement délicat !

Un petit coup de propre

Piano Czapka en cours de restauration

Le barrage arrière d’un piano est la plupart du temps peint ou verni voire quelque fois laissé en bois brut.
Curieusement, alors qu’il est en dessous, il est toujours sale, encrassé par le temps, rayé par les différentes manutentions lors de déménagements, même des fois moisi !
Un petit coup de propre de prend pas beaucoup de temps et agrémente la finition.

Le barrage du Czapka est en sapin brut, un ponçage léger lui redonne un air de propreté bien agréable.

Le dégagement de la vis cassée du cadre a laissé un trou béant.
Alésage puis bouchage par un tourillon de hêtre.
Pour une meilleure tenue, la vis sera remplacée par une tige filetée.

Clavier piano Czapka

Piano Czapka en cours de restauration

Les pointes de balancier du clavier sont oxydées et revêtues d’une couche graisseuse de crasse…Impossible de remonter des touches avec des pointes dans cet état.

Petit travail de patience pour Arielle : nettoyer chaque pointe à la main à la laine d’acier très fine…ça fait mal au doigt, ça pique les doigts et ça pique le nez !

 Regarnissage des feutres des mortaises de balancier

Regarnissage des feutres des mortaises d’enfoncement

Vis de cadre cassée sur piano Czapka

Piano Czapka en cours de restauration

Problème au démontage des vis de soutien des barres du cadre.
LA chose qui ne doit PAS arriver : une vis qui casse DANS le barrage…

Trucs et astuces pour dégager les 6 cms de vis bloqués dans le barrage à travers la table…
Bataille de 2 heures pour réussir à tout dégager sans trop de dégâts !

Oufff….

Rentrée de l’atelier: 3 pianos en cours de restauration

Après un repos annuel bien mérité ( et au soleil en plus!), la rentrée de l’atelier est bien chargée :

1 piano 1/4 queue Czapka en restauration/client à terminer

1 piano 1/4 Pleyel 3 bis en restauration/vente à terminer

1 piano droit pleyel RB en restauration/vente à restaurer

et 1 piano 1/4 ERARD modèle 0 en restauration/client à commencer début octobre…