Surprises après dépose du cadre piano Erard modèle 0

Piano 1/4 Erard modèle 0 en cours de restauration

Le chevalet des basses est decollé de son embase.
Impossible de recorder dessus sans risquer des vibrations parasites, zinguements et difficulté d’accord des cordes basses.

Une fente ouverte dans la table juste derrière le grand chevalet, située complètement sous le cadre histoire de ne pas la voir…
Si l’on avait recordé le piano sans réparer cette fente ? Zinguements sur la table d’harmonie

Bref, déposer le cadre est un gage de sureté !

Dépose du sommier du piano 1/4 Erard modele 0

Piano 1/4 queue ERARD modèle 0 de 1919 en cours de restauration.

Sur les pianos 1/4 queue Erard modèle 0 d’1m85 (et 3/4 queue 2m20), le cadre en fonte est inséré dans la caisse et son sommier vissé par dessous dans le cadre en fonte.
D’ou la difficulté de restauration et l’abandon de certain piano trop fatigués…

Notre objectif est de restaurer ce piano alors commençons par le décorder…

Decollage des plaquettes de côté, pour dégager le cadre et accéder au vis de fixation.

Prendre son temps et laisser faire l’alcool…

Opération décollage réussie…

Oh les jolies vis bien cachées…à gauche et à droite.
Impossible d’enlever le cadre si on les enlève pas et pour les enlever, il fallait tout décoller !

Dépose du cadre, piano sur chant, à la force des bras des filles…

L’arrière du cadre avec le sommier vissé dessus

Plus de 30 vis serrent le sommier contre la cadre en fonte.

Démontage complet demain pour accéder au sommier et vérifier son état.