PIANO DROIT BLUTHNER CEDE EUROS

Grand Piano droit BLUTHNER de 1882
Hauteur1m40 clavier 85 notes ivoire
Ebénisterie palissandre
Cordes croisées Cadre semi metallique 
Mécanique baïonnette

Fonctionne. Tient encore l’accord.
Basses impressionnantes, beaux reste musicaux.
Peut être utilisé encore quelques temps par pianiste peu exigeant.
180 euros TTC emporté
Vendu cause besoin de place à l’atelier, restaurations trop importantes… et ca serait malheureux de l’envoyer à la décharge, non ?
Pas d’arnaque donc, juste ne pas laisser mourir un beau piano…

Arrivée d’une nouvelle restauration client : Piano ERARD modèle 0 de 1919

Ce piano est un exemple type de l’arnaque généralisée qui règne sur le marché actuel en matière de piano ancien d’occasion .
Au moment de la vente, ce piano n’était pas en état de jeu, les marteaux ont été juste ponçés pour que le piano sonne sec et dur histoire d’étonner l’acheteur…

Pourtant, le vendeur a assuré l’acheteur que ce piano pouvait jouer plusieurs années sans restaurations ! Evidement, sans prendre de renseignements par ailleurs, on peut y croire….Et puis il est présenté à tellement peu cher…(1500 euros c’est quand même 9839 francs!!!)

Avec des cordes fortement rouillées, une mécanique entièrement mitée et complètement déréglée, dont certains feutres tiennent au moyen de bouts de scotch…cela parait impossible de travailler correctement son répertoire, d’effectuer des nuances, des gammes, des trilles, tout ce qui fait que le piano doit être en bon état de réglage quand on veut jouer correctement avec !

Mais il suffit d’un peu de ‘tchatche’, beaucoup d’aplomb et de méconnaissance pour se laisser entrainer à acheter….
Résultat, une restauration s’impose au bout de quelques mois de jeu.

De grâce, avant d’acheter, faites appel à de vrais professionnels du métier de la restauration qui vous prouvent par leur réalisations qu’ils sont apte à vous répondre avec objectivité et honnêteté sur n’importe quel piano, qu’il soit à vendre sur le marché du particulier ou chez eux !