Quand 92 ans tu auras, fatigué tu seras…mais ton piano tu fabriqueras

Pourvu qu’on y arrive, nous aussi !

Publicités

Un commentaire sur « Quand 92 ans tu auras, fatigué tu seras…mais ton piano tu fabriqueras »

  1. C’est fabuleux et ça fait bien rêver.
    Vive le piano, la musique et le bricolage génial de ce pianiste.

    Albert.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s