La mécanique viennoise

La mécanique dite « Viennoise » (Prell Mechanik) a été principalement utilisée par les facteurs allemands et autrichien dès 1785. (voir les Stein, Graf, Bosendorfer, Herbar, Czapka, Petrof…)

Son système inversé (le marteau est positionné vers le clavier), l’échappement simple, permettait un toucher très léger, agréable, chantant.
les marteaux étaient souvent recouverts d’une fine peau tendue qui rendait au piano une sonorité douce et chaude.
Elle n’a pas supporté la concurence de la mécanique dite « Anglaise » ,simple puis à double échappement, que tous les facteurs ont adopté dès le début XVIIIIème siècle.
Sa restauration n’est pas facile, mais fort heureusement, Renner produit toujours des pièces de rechange qui permettent de faire revivre agréablement ces magnifiques pianos.

De la différence entre piano anciens et pianos neufs…

Trouvé sur Internet quelques bons mots qui résument totalement la différence entre pianos neufs et anciens.

 » …Un instrument du début du siècle dernier semble conçu pour d’autres oreilles, d’autres doigts, et montre des qualités bien oubliées.
Le clavier est inhabituellement léger; il est donc à la fois plus agréable à toucher et plus délicat, plus sensible, exigeant du pianiste un contrôle du toucher plus fin, sans préjudice de caprices imprévisibles.
Contrairement aux instruments actuels, qui ont à lutter contre la taille des salles de concerts et l’indifférence supposée des auditeurs, et qui, pour gagner la partie, sont devenus plus agressifs, plus brillants, il est tout en tendresse, en puissance. Il est fort sans le faire savoir, élégant, sait s’effacer, dominer. Ce n’est pas un piano viril: c’est un piano masculin… »
Jaques Drillon, critique musical au Nouvel Obstervateur
http://artsetspectacles.nouvelobs.com/p2099/a261625.html

Nous avons la même opinion ….

Regarnissage peaux d’attrapes mécanique viennoise

Piano 1/4 queue CZAPKA & Sohn en cours de restauration

Regarnissage des peaux d’attrapes.
L’attrape du marteau est une peau fixée sur une âme en bois qui permet de bloquer la queue du marteau en position de rejouer.

La peau doit être suffisement rêche pour bien attraper le marteau sans faire trop de bruit ni le bloquer.

Une peau trop lisse ne permettera pas un attrapage régulier.