Réglage mécanique piano à queue

Piano 1/4 queue BECHSTEIN n°137435 de 1930 en cours de restauration

Mécanique Schwander (chevalets à ressorts échappement type Erard)
1/ Equerrage, aligement et mise à niveau de la hauteur du clavier.
Réglage de la hauteur des touches par insertion de rondelles en papier (mouches) d’épaisseur différentes.

 

2/ Réglage de la pronfondeur d’enfoncement des touches

3/ Réglage de la chasse des marteaux

4/ Réglage de l’échappement

5/ Réglage de l’attrapage des marteaux

6/ Réglage de la rechute des marteaux

7/ Réglage de la force des ressorts

8/ Réglage du frappé

9 / Rectification du frappé

10/ Harmonisation des marteaux

Ces 10 opérations de réglage sont à effectuer sur les 88 notes de la mécanique…
Il est donc évident qu’un réglage ne peut s’effectuer en une journée.
Le total des opérations de réglage de la mécanique d’un piano à queue (equerrages, fauchages, alignements, réglages étouffoirs) est d’au moins 3 jours pour obtenir un résultat bien égal…
Impossible d’effectuer toutes ces opérations en une journée, non ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s