Dorage du cadre en fonte du piano 1/4 queue BECHSTEIN 1930

A la construction, le cadre en fonte d’un piano est mastiqué puis doré puis verni.
Avec le temps et les nettoyages sucessifs (voir abusifs!) la dorrure se ternie, le vernis s’ecaille ou devient mat. Des éclats sont visibles, suites au coups d’outils divers.
Un redorage s’avère nécessaire.

Petit détail esthétique : la marque et le modèle sont relevé par une peinture noire.