Repivotage marteaux pianino Erard 1853

Les marteaux sont montés sur un “fil de centre”( lui même fixé sur un peigne) en laiton, servant d’axe pour assurer le mouvement du marteau.
Il passe dans la noix du marteau par 2 trous garnis d’un feutre spécial très fin et tissé de soie en son centre appelé “casimir”.
Plusieurs marteaux sont fixés sur le fil de centre. Il faut faire très attention à bien aléser les casimir de la même façon de manière à assurer un mouvement cortrect sans donner du jeu latéral au casimir.

 

Lanières en peau regarnies identiques à celles d’origine…(forcément!)
Coussins de marteaux, peaux de nez (pour un bon echappement) et peaux d’attrapes regarnies.
Plus aucun feutre d’origine sur ce piano Erard de 1853 !

Advertisements

A propos blogpiano

Sylvie Fouanon - Restauratrice de pianos anciens - Maître Artisan en Métier d'Art - Expert Judiciaire près la Cour d'Appel de Paris - Pianos BALLERON sarl - 75016 Paris - Vente et restauration de pianos anciens garantis. - Pleyel, Gaveau, Erard, Bosendorfer, Bluthner, Steinway, Schiedmayer... - 16, rue Jean Bologne 75016 Paris - 06.15.10.12.99 - balleron@pianos.fr www.pianos.fr
Cet article a été publié dans PIANOS EN RESTAURATION. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s