Pianino ERARD de 1853 : polissage du clavier

Le clavier ivoire d’un piano doit être bien poli, non seulement pour l’esthétique mais aussi et surtout pour le confort du toucher.
Il n’est rien de plus désagréable que des touches rêches au toucher lorsque l’on joue du piano.
Le clavier a été aupréalable poncé à la main au papier très fin pour ne pas rayer l’ivoire en profondeur.

Polissage des ivoires avec une pâte à polir fine spéciale et en utilisant une vitesse lente sur la polisseuse pour ne pas surchauffer l’ivoire.

Nous polissons aussi les dièses en ébène pour un brillant d’ensemble plus esthétique.

Le résultat est incomparable et le toucher plus soyeux que lisse.