+ A quoi faire attention ?

Voici quelques repères visuels et explications pour ne pas se faire avoir ou savoir ne pas se faire avoir…

Cadre en fonte (métallique, fer, bronze)
Le cadre supporte la tension générale des cordes. Il est coulé d’une seule pièce. Certaines barres peuvent présenter des fentes pour des raisons diverses : paille, mauvais appui, mauvais accord… Tenue d’accord impossible, restauration hasardeuse, d’où l’appellation : « piano fendu, piano foutu »

Copyright Pianos Balleron 2010


Sommier des chevilles
Il ne doit y avoir aucune fissure entre les chevilles (quelles soient verticales ou horizontales, droites ou en zig-zag).
Très souvent, le sommier comporte une doublette, une epaisseur de bois plaquée pour faire joli et qui recouvre l’epaisseur du sommier proprement dit. Si celle-ci est arrachée et/ou décollée le long d’une fissure comme la photo ci-dessous, vous pouvez être sûr qu’il y aura un sommier a remplacer très rapidement.
Fissures sommier = tenue d’accord impossible. Coût très élevé : uniquement le sommier comptez 1500 à 2000 euros en plus des travaux

sommier-des-chevilles-piano-cassé

Copyright Pianos Balleron - 2010

Chevilles rouillées
Si les chevilles sont fortement rouillées, les cordes le sont aussi et toutes les pièces metalliques, les vis, etc…
Très probablement, elles le seront aussi à l’intérieur du sommier, d’ou une régularité de tenue d’accord impossible.

chevilles-piano-rouillées

copyright Pianos Balleron - 2010

Cordes rouillées
Risque de casse lors de l’accord.
Impossibilité d’émettre un son correct, l’âme de la corde étant atteinte par la rouille.
Passez votre doigt sur les 3 cordes d’une note; si votre doigt porte une trace de 3 traits marron, c’est très grave pour les cordes ! il ne s’agit pas là d’oxydation légère mais d’une atteinte à l’intégrité du matériau.

cordes-piano-rouillees

copyright Pianos Balleron - 2010

Barres de table

A vérifier derrière le piano : les barres de table.
Elle ne doivent pas être décollés ce qui impliquerait un déséquilibre complet de la table d’harmonie avec fentes ouvertes et barres soulevées.
En général, ce genre de décollement arrive par un excès de sècheresse.
Risque important de zinguements divers, perte de puissance, perte de sonorité.
Nécessite un démontage complet du piano : très grosse réparation !

barre-de-table-harmonie-piano-decollée

copyright Pianos Balleron - 2010

Marteaux mités
Les feutres des marteaux ne doivent pas sembler être attaqués par la moisissure, les mites, les ponçage succesifs, la frappe des cordes.
Si c’est le cas, impossible d’avoir un timbre correct et encore moins une régularité !
De plus, si les marteaux sont dans cet état, l’ensemble du feutrage le sera aussi…Prévoir un regarnissage complet de la mécanique !

marteaux

copyright Pianos Balleron - 2010

LA SUITE ARRIVE TRES PROCHAINEMENT !!!

11 réponses à + A quoi faire attention ?

  1. astarte dit :

    On veut la suite ;))

  2. lenoir dit :

    merci pour les conseils,
    pourriez vous me dire le moyen d’augmenter l’humidité pour un piano lorsque le chauffage marche en hiver et donc lorsque le taux d’humidité descend..
    -egalement comment lutter contre le risque causé par les mites sans souffrir de produit toxique .
    d’avance merci

  3. lenoir dit :

    bonjour,
    ayant un piano à queue ainsi qu’un plancher chauffant comme systeme de chauffage , quelle serait la solution pour avoir un taux d’humidité le plus constant possible été comme hiver…
    -de meme comment éviter les mites en utilisant des produits non agressif pour la santé et qui ne deposent pas (par evaporation )de depot gras sur les marteaux et dans la mecanique..
    d’avance merci

  4. Fontan Anne dit :

    Bonjour, pourriez vous me dire approximativement le cout d’une restauration complète d’un piano ancien?
    Descriptif: Mon piano a une histoire …..Piano 1930 environ, Mussard Ainé avec cadre métallique, beau meuble en bon état, touches ivoire aussi, Table d’harmonie fendue entre autre …
    Merci de bien vouloir me répondre. AF

  5. legros dit :

    Bonjour,
    Je suis également intéressé par le coût d’une réparation complète d’un piano à queue Bechstein que j’ai acquis dernièrement. J’ai appris ce matin qu’il datait de 1897/98. Je ne suis pas pianiste, mais musicien, je ne connais que le n° H44084. L’état du meuble est me semble t-il est légèrement abimé. L’intérieur bien que n’étant pas pianiste, m’a l’air d’être en « bon  » état. Je pense qu’il faut changer les chevilles et donc les cordes, puisqu’il me semble que ces chevilles sont un peu grippées ou « rouillées? » Les charnières du « plateau » dessus ne tiennent plus, et comme je dois le prendre d’où il est pour le ramener chez moi, je dois m’y prendre comment? quelles recommandations me donneriez-vous?
    Bref, si vous désirez des photos, je peux vous en faire parvenir. J’aimerai remonter son histoire, a qui faut-il que je m’adresse.
    Merci pour vos précieux renseignements

    • blogpiano dit :

      Monsieur,
      Seul les anciens possesseurs de votre piano pourront vous donner des indications sur son histoire, les archives ayant disparues lors de la dernières guerre mondiale.
      Le petits problèmes comme les charnières ne sont pas les plus important. Il est nécessaire de faire une expertise technique pour connaître les travaux à effectuer.
      Envoyez nous des photos nous vous donnerons plus de précisions.
      Cordialement,

  6. Patrice VERGEZ dit :

    Bonjour,
    Lors de ma visite à votre atelier, vous m’aviez conseillé d’essayer de nombreux pianos pour me faire une idée de leurs qualités, et différences. Je suis maintenant conforté dans ma démarche d’acheter un 1/4 de queue ancien, plutôt qu’un piano récent. De ceux que j’ai essayés, j’ai nettement préféré un 1/4 Gaveau de 1920, malheureusement déjà vendu (j’avais aussi beaucoup aimé le magnifique Schiedmayer que vous aviez dans votre sous-sol ! …)
    Actuellement, on me propose un Gaveau de 1925, « dans son jus », bien conservé (pas de souci mécanique, seulement marqueterie légèrement ternie), mais qui a un problème de tenue d’accord (honnêtement avoué par son propriétaire). Avant que j’aille plus loin dans ma démarche, pourriez-vous, sans engagement de votre part, me donner une idée de prix de restauration de la partie « chevillage », par exemple : rechevillage sur sommier existant (je doute que cela soit suffisant) , ou rechevillage + sommier (plus probable) , … + jeu de cordes…, ainsi que la prise en charge du piano A/R depuis Toulouse.
    Je me doute que ce n’est pas facile pour vous de me renseigner sans avoir expertisé le piano, mais il s’agit de me donner une « fourchette », afin que je puisse me faire une idée du surcoût; je ne pense pas pouvoir, en effet, échapper à une restauration, même partielle, si je me décide à l’acquérir.
    Merci d’avance pour vos précieux conseils.
    Patrice, Toulouse

  7. Nathalie L dit :

    Bonjour,
    SVP pourriez vous me dire approximativement le cout d’une restauration complète d’un piano ancien qui est un GAVEAU MODELE 7757 ?
    je vous remercie .
    Nathalie

  8. MICHEL dit :

    Bonjour,
    J’ai un piano de marque Gaveau de 1920 qui me vient de ma grand mère à restaurer.
    J’ai des devis de réparation très différents.
    2 réparateurs proposent de ne rien changer, un de changer le sommier, un autre de changer le sommier et la table d’harmonie.
    Je ne sais plus quel est le bon diagnostic !
    Des fissures sont visibles. Je peux envoyer des photos.
    Est ce le placage qui est fissuré ou est ce aussi le sommier ?
    Merci pour votre aide.
    Sincères salutations.
    René MICHEL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s